Podologie et sport

 

Lors de la pratique d’un sport, les contraintes exercées sur le système muscles-tendons et sur le système ostéo-articulaire de l’appareil locomoteur sont particulièrement augmentées.

Ces contraintes peuvent provoquer des lésions du pied au niveau des tendons, des muscles, et même des os, comme par exemple :

La périostite qui est une inflammation du périoste (membrane recouvrant l’os) au niveau du tibia.
La maladie de Sever qui touche les adolescents chez qui il y a une sollicitation trop importante du tendon d’Achille.
La fracture de fatigue du pied qui commence par une fêlure de l’os et évolue en véritable fracture si elle n’est pas traitée.

L’examen par le podologue prend en compte la morphologie statique et dynamique du sportif mais aussi la nature du sport pratiqué et le matériel utilisé.

Selon le cas, le podologue peut proposer la confection d’orthèses (semelles orthopédiques réalisées sur mesure), la pratique d’étirements spécifiques, parfois une période de repos peut être nécessaire. Il peut agir en collaboration avec d’autres praticiens : kinésithérapeutes, ostéopathes, médecins du sport etc...

Son rôle est essentiel pour arriver à des performances optimales.